Français / English

Voici l'Érablière Raynald Drouin



La cabane à sucre.


Voici ce qui contenait l'eau d'érable autrefois...


...et qui se remplissait goutte à goutte.


Voilà ce qu'on utilise aujourd'hui pour recueillir l'eau des érables.


On utilise de plus petits chalumeaux. Cela fait donc une plus petite cicatrice à l'érable.


On peut voir ici les petits tuyaux qui se connectent au gros.


De plus loin...


...et d'un autre point de vue.


La station de pompage. C'est là que toute l'eau se retrouve.


On peut voir les gros tuyaux qui entrent dans la station.


À l'intérieur, les tuyaux sont connectés au vacuum.


On peut voir des petits filaments d'eau.
Quand nous sommes dans la période forte du printemps, il arrive que les tuyaux coulent à flots.


Voici le petit réservoir du vacuum


D'un autre angle.


Une fois plein, le petit réservoir se vide dans le gros. Ce dernier peut contenir jusqu'à 1000 gallons d'eau.


On transporte ensuite l'eau dans ces bassins et on les transvide à l'intérieur de la cabane à sucre.


Voici les bassins qui contiennent l'eau qui sera ensuite bouillie.


La première filtration de l'eau.


Voilà le poêle qui sert à la transformation de l'eau. Mmm, que ça sent bon !


Quand on juge que la densité du sirop est parfaite, on ajuste le densimètre électronique...


...pour que le sirop coule tout seul.


Une fois le sirop filtré, nous obtenons le produit final.


Évidemment, cela prend beaucoup de bois pour chauffer le poêle.


Autrefois on utilisait plus de 40 cordes de 2 pieds par année.
Avec les nouvelles techniques de concentration de l'eau, on réduit cette utilisation environs au quart.

Si vous êtes intéressé à venir visiter l'érablière, contactez-nous!